Tales of phantasia

Publié le 5 Octobre 2010

Prologue:

 

Namco dans les années 95 signe l'un des meilleur jeux de la Snes j'ai nommé Tales of phantasia. Il est le précurseurs de la série des Tales of. Des versions PlayStation, Game Boy Advance, puis PlayStation Portable ont ensuite vu le jour. La version Game Boy Advance est la seule à avoir été régionalisée hors du Japon à ce jour, traduite en 5 langues, dont le français.

 

http://www.pockett.net/jeu_video/GBA/Namco/Tales_of_Phantasia/Tales%20of%20Phantasia%20ART.jpg

 

Réalisation:

 

Ce jeux étant culte a été créer par une équipe de génie. Le jeu fut développé par Wolf Team, écrit et programmé par Yoshiharu Gotanda, et sa musique composée par Motoi Sakuraba et Shinji Tamura. Le chara design est attribué à l'auteur de manga Kosuke Fujishima.

Kosuke (non pas Ueki) Fujishima est le créateur de ah my godess !

Quand a Motoi sakuraba lui c'est charger de l'OST de tout les Tales of. Un génie au avis partager en somme.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/5/50/Wolfteam.png

 

L'histoire :

 

Quand a elle l'histoire est trés élaborer tout en gardant un style Japonais (sauver le monde....). Je vous cite un synopsis du célèbre Wikipédia :

« Si le mal existe en ce monde, il se cache dans le cœur des hommes » — Edward D. Morrison

 

Tales of Phantasia s'ouvre sur une bataille épique entre une compagnie de quatre personnes opposée à un sorcier maléfique, Dhaos, dont l'issue changea le destin du monde. Battant Dhaos, ils entreprennent de l'enfermer dans une prison scellée par magie. Pour empêcher que le sceau soit brisé, les quatre combattants se partagent deux pendentifs qui ne sont autres que les clés de la prison. Ils décident de ne jamais révéler ce secret et se séparèrent afin d'être sûrs de ne pas se recroiser.

 

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

 

Les quatres personnages sont en réalité Miguel et Maria Alvein, Meryl Adnade et Edward D. Morrison. Cependant, les combattants sont la descendance de ces derniers ; en effet ces combattants du passé, en battant Dhaos, vont faire fuir celui-ci vers le présent. Miguel Alvein prit le premier pendentif et Meryl Adnade le second. Une dizaine d'années plus tard. Vers l'an 4302 du calendrier asérien. Toltus, village natal de Cless Alvein et de Chester Barklight. Le jour de son 17e anniversaire, Cless part à la chasse avec son meilleur ami, Chester. Traquant une bête, les deux jeunes hommes décident de se séparer. S'approchant d'un grand arbre mort, Cless reçoit alors une vision d'un esprit lui disant « Ne blessez pas l'Arbre, je vous en prie ! » puis qui disparaît, lui laissant une vision fugace du grand arbre mort dans un état sain.

 

Test Par Naru :

 

Graphisme: 8/10 Il sont de toute beauté rien de particulier a dire les décors sont bien encré et les personnages ont un bon charisme.

Bande son : 9/10 Voilà l'un des point fort du jeux ! C'est l'un des seuls son qui laisse place a des voix. Spectaculaire pour une SNES. Quand a L'Ost est particulièrement réussie pour ma part.

Durée de vie : 9/10  Très long il vous faudra une bonne 40 ene d'heure de jeux comme tout bon Rpg qui se respectent mais sachant que les combats son en temps réel le jeux apporte une bonne dimmension par rapport a d'autre Rpg culte. Ce qui fait  bien sûr par ailleurs que ce jeux est devenue cultissime.

Scenario : 7/10 Un bon scenario bien ficellé comme on les aimes pour les fan de RPG.

 

Conclusion : 8/10 Ce jeux est du culte du culte a jouer et a finir vite pour ceux qui n'on plus rien a ce mettre sous la dent.

 

 

Image éventuelle :

http://i.testfreaks.fr/images/products/600x400/172/tales-of-phantasia.1515692.jpg

http://i.testfreaks.fr/images/products/600x400/187/tales-of-phantasia.1515707.jpg

Rédigé par otaku-tv.over-blog.fr

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article